La reine des prés

La Reine-des-prés, Filipendula ulmaria, anciennement appelée ulmaire, est une plante herbacée vivace de la famille des Rosacées, originaire de l’Europe. C’est une plante mellifère. C’est la vanille de nos forêts par la présence de vanilline dans ses fleurs une fois séchées.
image: fleursduvercor.com

Description

Cette belle plante herbacée vivace au port dressé très élégant est velue et feuillue. Elle a un rhizome rampant et mesure de cinquante centimètres à un mètre et demi. C’est probablement son allure altière qui l’a fait appeler reine-des-prés.

Feuilles

La feuille est imparipennée, vert sombre, glabre au-dessus, feutrée de blanc en dessous. La foliole terminale est palmée, divisée en trois ou cinq parties, les folioles latérales forment de deux à cinq paires le long du pétiole.

Fleurs

Les fleurs sont de multiples fausses ombelles ramifiées, très odorantes, d’un blanc jaunâtre
En frottant ses feuilles la plante dégage une odeur d’aspirine. (image: Visoflora)

Où la trouver?

Elle pousse dans les lieux humides, particulièrement au bord des cours d’eau et des fossés bordant les chemins et prairies. Elle apprécie les prairies humides, les mégaphorbiaies de plaines, les lisières d’aulnaies ou les prés humides, d’où son nom.

Quand la trouver?

Elle fleurit à parti de Juin pendant l’été.
image: visoflora

En cuisine

Cette plante a été utilisée comme aromatisant pour les crèmes et les desserts, mais aussi les dentifrices et les boissons.
Ses inflorescences restent un excellent condiment, à condition de les avoir fait sécher au moins un an avant utilisation, la maturation permettant aux arômes de se développer.
Tisane : fleurs et feuilles donnent une infusion agréable.
Elles peuvent aussi être mises à macérer dans du vin ou de la bière pour les parfumer.

En médecine

On recense en France une quarantaine d’emplois en médecine traditionnelle.
  • Propriétés : anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, astringente, tonique, antispasmodique, cicatrisante, antalgique, elle possède aussi des propriétés digestives.
  • Les feuilles et les fleurs sont diurétiques, fébrifuges, antispasmodiques et antirhumatismales.
  • Les racines et les feuilles sont astringentes, vulnéraires et détersives.
Cette plante, en vente libre autorisée, fait partie de la pharmacopée française.
  • Principaux constituants connus : acide salicylique (en écrasant la plante entre les doigts, on sent l’odeur du salicylate de méthyle), fer, soufre, calcium, glucosides, gaulthérine, spiréïne, héliotropine, vanilline, flavonoïdes, des tanins et de la vitamine C.

Planche d’identification

Vidéo

Advertisements