La renouée du Japon

image: tyazz.over-blog.com
Cette plante n’est plus à présenter elle hante le fond des jardins et les abords de forêt. C’est une plante qui n’est pas indigène, donc elle n’a pas de prédateurs et envahit l’espace au détriment de certaines de nos plantes locales. La plante en elle-même n’est pas comestible, mais les jeunes pousses qui ressemble par ses caractéristiques aux asperges avec un goût acidulé. Les jeunes feuilles de la plante adulte peuvent également être consommé sous réserve de tempérance car on y décèle la présence d’acide oxalique.
La plante adulte, où l’on peut voir sa capacité à coloniser l’espace aisément.
Description
Renouée du Japon ou Renouée à feuilles pointues (Reynoutria japonica aussi nommée Fallopia japonica ou encore Polygonum cuspidatum) est une espèce de plante herbacée vivace de la famille des Polygonaceae originaire d’Asie orientale, naturalisée en Europe dans une grande diversité de milieux humides.
Cette plante herbacée très vigoureuse est originaire de Chine, de Corée, du Japon et de la Sibérie. Elle est cultivée en Asie où elle est réputée pour ses propriétés médicinales. Naturalisée en Europe et en Amérique, elle y est devenue l’une des principales espèces invasive; elle est d’ailleurs inscrite à la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature des 100 espèces les plus préoccupantes
Les feuilles
Les feuilles inférieures largement ovales-triangulaires atteignent 15-20 cm de long et sont brusquement tronquées à la base. Elles sont alternes.
Les fleurs
Les petites fleurs blanches qui apparaissent sont disposées en panicules à l’aisselle des feuilles (au niveau de l’ochréa). Elles comportent 5 tépales persistantes, 8 étamines et 3 styles. Le fruit est un akène de 2-4 mm de long. Pollinisées par les insectes, les fleurs fournissent une source intéressante de nectar à une époque de l’année où les fleurs se font très rares. En France, les graines sont peu fertiles et la dispersion de la plante par les graines est donc peu efficace.
Lieux et périodes de cueillette
friches et lisières vivaces les jeune pousses se récoltent à partir de la mi-Mars et les jeunes feuilles jusqu’à la fin de l’été.
Une jeune pousse issue d’un rhizome de renouée (image: tyazz.over-blog.com)
Utilisation en cuisine
Les jeunes pousses peuvent se manger à la manière des asperges, il faudra pour ça les cuire dans de l’eau bouillante et de les refroidir dans de l’eau froide. Les jeunes feuilles pourront servir à faire des “feuilles de vignes” mais devront pour cela être plongée quelques instants dans de l’eau bouillante et refroidie.
Quelques idées recettes: Renouée façon asperges au oeufs cuits durs, Roulade de riz façon “feuilles de vignes”
Utilisation en médecine
Les jeunes feuilles écrasées peuvent stopper l’hémorragie et la présence de Resvératol en grande quantité permet de protéger la peau du vieillissement que provoque le soleil et possède également des fonctions anti-oxydante contre les UVA et UVB.
Ici les jeunes tiges qui sont également consommables. (source image: sauvagement-bon)
Planche d’identification
image: Christine Mamiya Leaf
Vidéo
Advertisements