L’angélique sauvage

 
L’Angélique des bois, Angélique sauvage ou Angélique sylvestre (Angelica sylvestris) ou encore Herbe à la fièvre est une espèce d’angélique (Angelica : genre de grandes plantes herbacées vivaces de la famille des Apiacées). Autrefois, Angelica sylvestris était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Selon la légende, l’herbe à la fièvre fut apportée par un ange à un moine en lui révélant ses vertus : elle protège les enfants, combat la peste, guérit des morsures des bêtes enragées et chasse le diable.

Description

grande plante pouvant atteindre facilement 2m de hauteur, tige lisse, creuse, légèrement pruineuse, et les jonctions des branches sont teintées d’un anneau violacé qui vous permettra de la différencier de la berce du caucase avec qui elle partage beaucoup de similitudes.

Feuilles

feuilles deux fois découpées, feuilles inférieures pouvant atteindre des dimensions impressionnantes (80 cm de longueur), grande gaine foliaire.

Fleurs

ombelle sans bractées comportant 20 à 30 rayons, ombellule à bractées effilées et renversées, fleurs blanches nombreuses, étamines blanches.

Où la trouver?

Très commune dans les lieux humides, bords de ruisseaux, prairies inondées, sentiers ombragés .

Quand la trouver?

Les feuilles et tiges se récoltent d’Avril à Octobre et les fruits (graines) en Juillet

Les graines sont utilisées comme condiment en pâtisserie.

En cuisine

Les feuilles peuvent être utilisées en salade et les graines en pâtisserie. Elle entre dans la composition de l’eau de mélisse. Les tiges peuvent être confites comme pour l’angélique des jardins.

En médecine

Propriétés : apéritive, stimulante, carminative, emménagogue, antispasmodique. Composition: Acide angélique, résine, tanin, pectine, phellandrène, furfurol, alcool méthylique et alcool éthylique.
Effets dépressifs à haute dose

Planche d’identification

Vidéo

Advertisements